logo
CIDOI Corrèze Creuse
photos d'infirmiers dans le header
Actualités
Logo CIDOI 19-23             Bannière

Chères Consœurs, chers Confrères,

La journée internationale des Infirmières est célébrée chaque année le 12 mai, jour anniversaire de la naissance de Florence NIGTHINGALE dont nous avions ensemble fêté le bicentenaire de sa naissance l’an passé en pleine pandémie du COVID-19.

Souvenez-vous l’an passé lorsque le premier déconfinement se précisait au soir du 11 mai…

Le Conseil International des Infirmiers (CII) fort de sa représentation de plus de 27 millions d’infirmier(e)s dans le monde et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ensemble dans le projet NURSING NOW auquel le Conseil National de l’Ordre des Infirmiers s’était pleinement associé, conviaient la population à participer à un moment de réflexion pour honorer la mémoire des Infirmières et des Agents de santé décédés tragiquement dans le monde lors de la pandémie du COVID-19.

Bannière

Souvenez-vous de ces balcons illuminés par de nombreuses bougies après avoir retenti les semaines précédentes des applaudissements d’une population reconnaissante envers notre profession.

Il y a un an également, l’Ordre National des Infirmiers réclamait sous forme de communiqué le recensement des Infirmier(e)s contaminé(e)s et décédé(e)s du COVID-19 ; ainsi que le statut de pupille de la Nation pour les enfants d’Infirmier(e)s décédé(e)s.

En ce début d’année 2021, déclaré « Année Mondiale des Personnels de Santé et d’Aide à la Personne », le CII présente des chiffres significatifs du lourd tribut payé par la profession (au 31 janvier 2021, et dans 59 pays participant à ce triste recueil, 2710 décès d’Infirmier(e)s étaient à déplorer).

Bannière

Face à cette pandémie planétaire et suite à votre engagement précieux, comment ne pas être victime d’épuisement et d’état de stress comme le CII le souligne particulièrement en appelant l’attention du monde sur ce phénomène de « traumatisme de masse » du personnel infirmier mondial et en exhortant les Gouvernements à agir sans délai pour soutenir notre profession.

En octobre dernier, l’Ordre National des Infirmiers publiait les résultats d’un enquête à laquelle 60 000 d’entre vous avaient répondu au moment où la pandémie imposait un deuxième confinement de l’Hexagone ; confirmant un quasi doublement des situations d’épuisement des professionnels infirmiers, dénonçant pour les deux tiers des répondants, une charge de travail en constante augmentation depuis le début de la crise, synonyme d’insécurité ; et soulignant (pour un tiers des réponses) des débordements constants du cadre juridique professionnel, inévitables au regard de l’ancienneté  des textes de compétence.

Image 1

Depuis, l’Ordre National des Infirmiers s’est associé à une étude tri-nationale (France-Belgique-Suisse) destinée à évaluer l’impact de la crise sanitaire sur le bien-être et la santé des professionnels de santé et la recherche de facteurs de résilience développés à cet effet.

Très récemment, une étude ordinale à laquelle 30 000 d’entre vous ont participé à permis de renforcer le rôle essentiel de notre profession dans le système de soins national, et surtout de mettre en avant le manque de reconnaissance et de perspectives ressenties.

Ainsi, 95% des infirmiers(e)s participants espèrent que les leçons de la crise permettront de faire évoluer notre système de santé. L’Ordre National des Infirmiers s’engage en réponse sur une démarche de réflexion sur la profession à 10 ans avec la volonté formulée par notre Ministre Olivier VERAN le 03 février dernier devant 41 000 infirmier(e)s connectés d’agir pour permettre une revalorisation globale de la profession, mais également d’œuvrer au profit de l’attractivité de celle-ci.

Image 2

Il faut savoir que l’enjeu est planétaire et d’importance pour être souligné par le CII, qui, estimant les effectifs infirmiers à 27,8 millions dans le monde,  faisait déjà face à une pénurie avant crise de presque 6 millions d’Infirmier(e)s. Quand on sait qu’un(e) Infirmier(e) sur six dans le monde devrait prendre sa retraite au cours des 10 prochaines années, ce sont 4,7 millions de nouveaux(elles) Infirmier(e)s qu’il faudrait former au plus vite. Mais avec le désaveux actuellement mis en évidence par toutes les études, la CII table plutôt sur 13 millions d’infirmières nécessaires pour pallier la pénurie mondiale au cours des toutes prochaines années.

Le mot d’ordre de cette journée consacrée à chacune et chacun d’entre vous est « Une voix pour diriger » empruntée à Florence NIGHTINGALE qui précise que « Diriger ne consiste certainement pas seulement à mettre en œuvre des mesures appropriées par vous-même, mais également à vous assurer que toutes les autres personnes le font aussi »

« Une vision pour les soins de santé futurs » thème 2021 des travaux du CII, met l’accent sur « les changements et les innovations dans le domaine des soins infirmiers et sur la manière dont cela façonnera à terme l’avenir des soins de santé »

Pour ces soins du futur, l’Ordre National des Infirmiers saura s’engager pour chacun(e) d’entre vous dans la refonte de nos décrets de compétences pour sécuriser votre engagement au service de la santé de chacun.

Nous sommes fiers de vous représenter et si nous nous associons à cet évènement international, nous sommes sensibles plus particulièrement à votre posture sans faille au service de chacun dans ces temps aussi particuliers.

Bien confraternellement.

Thierry POMMIER

Président du Conseil Interdépartemental de l’Ordre des Infirmiers Corrèze-Creuse

 

 

 

 

 

Bookmark and Share

Contact

Président

Coordonnées

Espace Neptune
117, rue de Nexon
87000 Limoges (2ème étage gauche)
Tél. 05 87 21 70 58

Permanences

Accueil du public : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h15 à 16h45.

 

 

liens vers l'annuaire

Agenda Tous les rdv

Aucun événement prévu

Accès direct > Conseil National de l'Ordre des Infirmiers

rechercher un conseil